Du 1er au 31 décembre 2013 COMMUNIQUÉ
édition 2012

 

 

Joyeux ÉchoNoël 2012:


 Voilà le temps des fêtes qui revient et Mandaterre  vous présente la 8e édition de sa campagne « Joyeux ÉchoNoël »qui se tient du 13 novembre au 31 décembre prochain.  Dix suggestions de gestes  écologiques  pour rendre votre temps des fêtes plus éco-responsable .


« Les décorations de Noël représentent une surcharge de 500 mégawatts sur le réseau
électrique. C'est l'équivalent de 100 000 résidences familiales. Pour répondre à cette demande,
il faut compter sur le tiers de la centrale Manic-5 ou encore sur la contribution de 300 éoliennes.
»
Hydro-Québec

Mandaterre propose à la population québécoise et d’un peu partout de s’engager à diminuer l’empreinte écologique de leur temps des Fêtes.  Les valeurs commerciales maintenant rattachées à cette fête, nous rappellent que nous sommes loin de connaître les véritables implications de cette surconsommation. De plus en plus tôt chaque année, les balcons arborent les couleurs de Noël. Les lumières scintillent à des lieux à la ronde et ce trop souvent, 24 sur 24. Que ce soit au niveau énergétique, environnemental ou économique, le temps des Fêtes est un moment de l’année où la consommation est mise de l’avant.


Le concours qui se rattache à la campagne est de retour cette année. . Nous récompenserons la  meilleure initiative qui nous aura été soumis d’ici le 31 décembre 2012 à minuitt. Nous invitons donc la population à nous soumettre ses initiatives pour un temps des Fêtes plus responsable via notre page Facebook au www.facebook.com/echonoel , via notre compte Twitter au www.twitter.com/mandaterre ou par courriel à : echonoel@mandaterre.org.


 En ce début de période des fêtes 2012 soyons «éco-logique»  et fêtons en toute harmonie avec ce qui nous entoure.


 Plusieurs municipalités du Québec offrent le service de récupération de vos arbres de Noël naturels
pour en faire du compost. Contactez la vôtre pour plus de détails.


Pour plus d’information, consultez notre site internet au www.mandaterre.org/echonoel


Joyeux Écho-Noël!

 

 

  
Voici les 10 recommandations proposées par Mandaterre par la campagne « Joyeux ÉchoNoël »:


 

1.         N’installez pas vos décorations de Noël avant le mois de décembre. Vous vivrez plus intensément les moments précédents immédiatement le 25 décembre et contribuerez à une baisse substantielle de la demande en électricité.

2.         Utilisez un système d’éclairage de Noël composé d’ampoules à DEL. Elles utilisent jusqu’à 90% moins d’énergie, sont beaucoup plus durables et créent une ambiance plus chaleureuse. Il existe même maintenant des systèmes d’éclairage solaire.

3.        Installez une minuterie sur votre système d’éclairage de Noël. Réglez l’activation de vos lumières à 17hrs et pour s’éteindre à minuit. Les décorations de Noël représentent une surcharge de 500 mégawatts sur le réseau électrique.

4-        Évitez les ensembles lumineux comprenant un nombre important d’ampoules conventionnelles, consommant beaucoup d’énergie et créant une importante source lumineuse. N’oubliez pas qu’une source lumineuse trop grande est également une source de pollution. Les décorations utilisant une soufflerie consomme également beaucoup d’énergie.

5.         L’emballage des cadeaux nécessite une quantité importante de papier. Gardez les plus beaux papiers que vous recevrez cette année. Ils pourront être réutilisés pour vos prochains cadeaux. L’utilisation de ce que nous avons sous la main est aussi une possibilité; nous sommes bombardés de publicité papier que nous pouvons également réutiliser pour emballer les cadeaux. De nombreux magazines offrent également une panoplie de merveilleuses images prêtes à être utilisées pour emballer et rendre uniques vos cadeaux.

6.  Utilisez de la vaisselle réutilisable pour vos célébrations. Les assiettes, verres et ustensiles jetables sont une autre grande source de déchets et sont non biodégradable.

7. Encouragez les artisans locaux pour vos cadeaux. Le Québec regorge d’artisans créateurs dans tous les domaines. L’utilisation de combustible pour le transport des marchandises constitue une part importante de nos émissions de gaz à effet de serre. D’un point de vue économique, il va s’en dire que le principe d’acheter localement a déjà fait ses preuves plus d’une fois.

8. Pensez à acheter des cadeaux pratiques, responsables et durables. Trop de cadeaux ne seront à peu près pas utilisés et se retrouverons au dépotoir. Il est important de prendre conscience de la surconsommation durant la période des Fêtes

9. Les nombreuses activités du temps des Fêtes demande un nombre de déplacements accrus. N’hésitez pas à utiliser le covoiturage pour vos partys de bureau et célébrations diverses. Si votre municipalité vous le permet, utilisez le transport en commun ou encore mieux marchez!

10.      L’utilisation d’un arbre de Noël reste un élément critique. Dois-je utiliser un arbre artificiel ou un arbre naturel? Chacun de ces deux choix a sa part de points négatifs. L’achat d’un arbre naturel implique la culture de celui-ci sur des terres pouvant être utilisées à une agriculture beaucoup plus importante. L’arbre de Noël naturel prend plusieurs années avant d’atteindre sa maturité et une fois coupé, il n’est utilisé que pour quelques semaines. Il est quand même vrai d’affirmer que durant sa croissance, l’arbre de Noël produit avec engrais de synthèse et pesticides,  absorbe et transforme les gaz à effet de serre. Notez qu’aucun producteur d’arbres de Noël québécois n’offre un produit FSC (Forest Stewardship Council). Selon l’association des producteurs d’arbres de Noël du Québec, leur production est de l’ordre de l’agriculture et non, de l’exploitation forestière*. Notez que la Suisse offre depuis quelques années des arbres certifiés, pour contrer la culture du sapin de Noël.

 

La firme québécoise Éllipsos a sortie en février dernier un rapport sur l’analyse du cycle de vie comparative entre l’arbre de Noël artificiel et naturel qui conclue que le sapin naturel est le plus écologique. Le résumé de l’étude est disponible ici.

Le sapin artificiel pour sa part, est composé de produits dérivés du pétrole et est donc non biodégradable. La durée de vie moyenne d’un arbre artificiel est d’environ six ans donc considérablement néfaste pour l’environnement.  Toujours selon Éllipsos, nous devrions conserver notre arbre artificiel 20 ans pour équivaloir l’arbre naturel.

Soyez alors vigilants dans votre choix et soyez imaginatifs : plusieurs d’entre vous ont déjà des arbres intérieurs pouvant agréablement remplacer l’arbre de Noël traditionnel. Il existe aussi des alternatives comme l’arbre en carton recyclé vendu par la compagnie Cascades. Vous pouvez également créer votre propre arbre original à l’aide de matériaux divers et ce dernier saura, croyez-moi, égayer votre réveillon. Le choix d’avoir un arbre qui peut être replanté à l’extérieur au printemps est même une solution qui sera profitable à court comme à long terme.


* Selon les dires de l’APANQ en 2006.  

 

 

CONCOURS JOYEUX ÉCHO-NOËL 2012

 

Nouveau: vous pouvez nous sommettre vos initiatives via Twitter à www.twitter.com/mandaterre

Soumettez-nous par courriel (echonoel@echofete.ca) ou via le babillard de notre page Facebook votre manière personnelle éco-responsable de fêter votre temps des Fêtes. Que ce soit une manière unique d'emballer vos cadeaux, de décorer ou d'économiser de l'énergie, nous retiendrons l'idée la plus originale. Vous pouvez également y inclure des photos! Vous avez jusqu’au mercredi 31 décembre 2010 minuit pour vous inscrire.

Le gagnant ou la gagnante se verra remettre un laissez-passer gratuit pour la durée d’Échofête 2013

Les résultats seront connus et publiés le mardi 8 janvier 2013 sur le site Internet de Mandaterre ainsi que sur la page Facebook de la campagne Joyeux ÉchoNoël.

 

Bonne chance!